La pandémie ne nous arrêtera pas, voici où nous en sommes.

Bonjour communauté de Notre Quartier Nourricier,

La pandémie nous fait vivre une grande période d’incertitude. Nous avons pris le temps de nous poser un peu dans cet instant présent afin de nous adapter à cette nouvelle réalité qui sévit dans le monde. Les partenaires de Notre Quartier Nourricier font preuve de résilience et se sont réorganisés avec le désir de vouloir minimiser les impacts sur les participant.e.s et le déroulement des activités. Également, les partenaires sont reconnaissants du soutien apporté par les bailleurs de fonds dans la poursuite de leurs activités. 

Plateau d'apprentis horticulteur
L’équipe de Sentier urbain à la serre en 2019.

C’est ainsi que nous avons dû mettre sur pause le projet des apprentis horticulteurs mené par  Sentier urbain ainsi que les rencontres CARAA du projet de Récoltes solidaires animé par le  Carrefour alimentaire Centre Sud. Les  pair.e.s aidant.e.s du projet Récolte solidaire participent à la distribution de paniers d’Info-Alimentaire et débuteront prochainement une chaîne d’appel de l’amitié pour briser l’isolement quelque instant.

Le projet Zéro Gaspillage a pu redémarrer ses activités grâce à la mobilisation de la communauté et du bureau de la députée de l’Assemblée nationale Manon Massé. Les cuisinier.ère.s ont réintégré les cuisines des Tours Frontenac et poursuivent la préparation des plats remis à Info-Alimentaire.

Équipe du bol du partage du Carrefour alimentaire Centre-sud
Équipe du bol du partage du Carrefour alimentaire Centre-sud

Le Marché solidaire Frontenac (MSF) aimerait commencer ses activités sous peu. Par contre, le Carrefour alimentaire Centre-Sud, organisme porteur du MSF, doit évaluer toutes les possibilités afin de faciliter la distanciation physique et les mesures de sécurité.

Place du marché, espace citoyen
La Place du Marché, espace citoyen.

Ensuite, vous remarquerez que le mobilier de la « Place du Marché, espace citoyen » est installé. Nous étions dans l’obligation de procéder ainsi pour des raisons de logistique. Il ne s’agit pas d’une invitation à l’utiliser, mais si c’est le cas, prière de respecter les codes de conduite en période de pandémie. Puisque l’arrondissement interdit tous les événements avant le 2 juillet, nous resterons tranquilles et évaluerons, ensuite, comment la vie reprendra son cours. D’ici là, est-ce que vous aimeriez participer ou contribuer aux événements diffusés par vidéoconférence ou téléconférence  ? Cliquez ici pour communiquer avec la chargée de mobilisation citoyenne.

Nous souhaitons que vous puissiez cultiver chez vous cet été! L’équipe de Sentier urbain œuvrant dans la serre Emily-de Witt s’est coordonnée pour produire de belles plantes potagères en toute sécurité. De plus, nous réfléchissons à différentes options pour rendre accessible à la communauté des plants potagers et des fines herbes hyper locales en toute sécurité.  

De plus, nous souhaitons coordonner des événements vidéoconférence ou téléconférence où vous pourrez bénéficier de services-conseils horticulture pour que vous vous sentiez en confiance de faire pousser de beaux plants potagers. Si vous avez des souhaits d’ateliers que nous pourrions vous présenter grâce à la technologie partagez-les-nous!

Il est important pour nous que vous puissiez cultiver cet été même si tout semble vouloir s’arrêter. Nous croyons au bienfait du contact avec la terre et au bien-être que procure le pouvoir d’action sur son alimentation. Finalement, nous souhaitons applaudir tous les acteurs et actrices du quartier qui se sont mobilisé.e.s pour mieux répondre aux besoins en alimentations dans le Centre-Sud en ces temps d’incertitudes.

Première production hivernale et des ateliers gratuits dans la serre Emily-de Witt

Bonjour communauté de Notre Quartier Nourricier,

Nous commençons l’année 2020 en force en vous proposant 4 ateliers dans la serre Emily-de Witt. Oui, oui, vous n’avez pas la berlue, ce moment est enfin arrivé!!

Nous avons la chance cette année d’avoir un magnifique trio dans la serre. Maxime chargé d’agriculture urbaine, Tobie horticulteur affiliation sociale et Vanessa super apprentie de Sentier urbain. Ils font pousser des belles verdures pour le projet de bar à salade du Carrefour alimentaire Centre-Sud et pour les membres du projet de Récoltes solidaires.

De plus, l’équipe vous offre une série de 4 ateliers gratuits tous les mardis de février entre 14h30 et 16h30. Pourquoi aussi tôt, demandez-vous? Parce que la serre n’a pas de lumières artificielles et nous voulons profiter de la lumière du jour.

Les places sont limitées et nous donnons la priorité aux résident.s du Centre-Sud. Réservez votre place avec Mathieu à info@sem-montreal.org ou à 514-523-9220. 

Les ateliers de février

4 février : Comment partir ses semis?

11 février : Cultures de fines herbes.

18 février : Atelier de boutures

25 février : Compagnonnage

Où : Serre Emily-de Witt, 2215 Dufresne

Quand : mardi de 14h30 à 16h30

Au plaisir de vous y voir!

Vision 2023 de Notre Quartier Nourricier

Le 21 octobre dernier, la grande famille de Notre Quartier Nourricier (NQN) s’est réunie lors d’une rencontre d’orientation stratégique! L’objectif était de regarder ensemble les différents projets collectifs au sein de NQN et de visualiser comment nous aimerions développer la collectivité de NQN d’ici trois ans.

NQN c’est un réseau alimentaire, porté par 12 partenaires, qui développe des actions collectives en alimentation dans le quartier Centre-Sud. Peu d’occasions sont présentes pour que tous se rencontrer et prennent le temps de se positionner pour l’avenir du NQN.

Cette rencontre conviviale a ainsi été l’occasion de discuter des différents enjeux qui habite chacune des actions collectives et d’établir les actions à développer dans les prochaines années. Plusieurs souhaits ont été nommés dont notamment avoir une cuisine industrielle afin de faciliter la transformation d’invendus pour le projet Zéro Gaspillage. Plus largement, NQN désire faire rayonner la vision du collectif et que la sécurité alimentaire soit un enjeu porté par toute une communauté tout comme au niveau du privé et au commercial

Pour que cet enjeu soit porté par la collectivité du Centre-Sud, nous devons continuer à renforcer les collaborations entre les différents organismes au sein de NQN ainsi que le sentiment d’appartenance!

Riche d’échanges et d’idées, cette journée annonce de belles années pour Notre Quartier Nourricier sous le signe du renforcement d’un système alimentaire solidaire et durable pour l’ensemble des résident.e.s du Centre-Sud!

Voici une partie de la grande famille de NQN

Bas de gauche à droite. 

Claude Roberge paire aidant volet référencement dans le programme Récoltes solidaires et membre du Comité d’action et réflexion pour l’autonomie alimentaire (CARAA) porté par le Carrefour alimentaire Centre-Sud; 

Lucille Pion coordonnatrice à Information alimentaire, en plus de diriger la banque alimentaire du Centre-Sud elle siège à la table de concertation pour la sécurité alimentaire (Table CIGAL) et collabore au projet de Zéro Gaspillage.  

Charleen Kotiuga, coordonnatrice agriculture urbaine de Sentier urbain, elle collabore à la planification de production à la serre Emily-De Witt avec Maxime.

Léonie Rouette Tétreault coordonnatrice agriculture urbaine au Carrefour alimentaire Centre-Sud et responsable de la commercialisation- NQN

Danièla Curzi coordonnatrice éducation culinaire au Carrefour alimentaire Centre-Sud  et coordonnatrice du Projet Zéro Gaspillage 

Roxanne l’Écuyer directrice à la Société écocitoyenne de Montréal (SEM) / éco-quartier de Sainte-Marie

Luz Estella Gracia  paire aidante volet référencement dans le programme Récoltes solidaires.

Centre de Gauche à droite

Marlies Trujillo Torres chargée de concertation à la Corporation de développement communautaire (CDC) Centre-Sud elle coordonne l’action collective NQN avec son collègue Maxime Vézina qui ne pouvait être là puisqu’il vient d’être papa 🙂 ;

François Bergerons directeur de la CDC Centre-Sud;

Amelie Fraser P. chargée de mobilisation pour NQN à la SEM responsable entre autres de la coordinations des ateliers gratuits à la pergola de la serre et de l’animation du comité citoyen de la Place du Marché

Sylvie Chamberland coordonnatrice en engagement et mobilisation accompagne le programme Récoltes solidaires, au Carrefour alimentaire Centre-Sud.

Haut de gauche à droite 

James Oger chargé de verdissement à la SEM/ éco-quartier de Sainte-Marie collabore entre autres aux projets de verdissement nourricier avec Maxime chargé de production en serre.; Pierre Dénommée directeur à Sentier urbain;

Martin Crépeau conseiller en développement communautaire Division des sports, des loisirs et du développement social Arrondissement de Ville-Marie;

Élise Solomon organisatrice communautaire, Coordination territoriale, Santé publique et développement des communautés locales, CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, elle est présente en soutien à la Table CIGAL; 

Oscar Briceno chef cuisinier du projet Zéro Gaspillage; 

Gordana Zafirovic chef cuisinier  du projet Zéro Gaspillage; 

Maxime Comeau chargé de projet agriculture urbaine chez Sentier urbain, il coordonne la production en serre avec le Carrefour alimentaire et le plateau d’apprentis, de plus il a animé quelques ateliers éducatif à la pergola de la serre;

Isabel Doré-Millet intervenante affiliation sociale, elle accompagne le plateau d’apprentis de Sentier urbain.

Souvenirs de Votre quartier nourricier en fête!

C’est sous un doux soleil d’automne où nous avons célébré le système alimentaire du Centre-Sud mardi 25 septembre dernier.

Vous êtes environ 200 à avoir fait le parcours immersif et dégusté un délicieux repas avec nous!


Voici le tracé du parcours immersif, où l’on vous présentait les différentes stations à explorer. La station d’accueil était animé par la Corporation de développement Communautaire Centre-Sud et Information alimentaire populaire.


La première station, production, était animée par Sentier urbain et son plateau d’apprentis horticulteurs. Les participant.e.s faisaient une chasse au trésor afin de découvrir les différentes cultures en serre de cet été.

Pour l’occasion le Jardin communautaire Saint-Eusèbe nous a ouvert ses portes. Ici, nous voyons Michel qui jardine en attendant les visiteur.e.s.

 

 


Nos deux Rambos de la transformation, Éliz de Fait Maison 100 Façons et Gabriel animateur aux cuisines de la Relance jeunes et familles. Compétition d’épluchage de carottes et dégustation de chili, miame!


Station distribution avec le Marché solidaire Frontenac du Carrefour alimentaire Centre-Sud et le Café coop Touski.  Ils animaient un jeux de rôle afin de mieux comprendre le prix de nos aliments.

Station accessibilité animé par le Comité d’Action et de Réflexion pour l’Autonomie Alimentaire (CARAA) accompagné par le Carrefour alimentaire Centre-Sud et la Table CIGAL.

Les membres du CARAA avaient pour mission de sensibiliser les participant.e.s sur le Droit à la saine alimentation avec une pétition et la Table CIGAL présentait son nouveau bottin de ressources en alimentation dans le Centre-Sud. 

Station valorisation, animée par la Société écocitoyenne de Montréal  / éco-quartier de Sainte-Marie, offrait l’opportunité de faire un pesto de fanes (feuilles) de betteraves et radis.

 

Puis vous aviez l’occasion de vous familiariser avec le lombricompostage.

L’histoire était aussi au rendez-vous avec l’Écomusée du fier monde et son exposition ambulante Nourrir le quartier, nourrir la ville

Ensuite, c’était à votre tour de nous parler. Vous nous avez raconté vos rêves pour que le Centre-Sud devienne un quartier encore plus nourricier et réponde mieux à vos besoins alimentaires. Vos rêves passaient de la forêt nourricière, à l’accessibilité de l’information des aliments transformés, jusqu’au souhait que toutes les familles mangent à leur faim.Cercle de parole

Puis nous nous sommes tous régalé avec un délicieux repas chaud végétarien. Une autre occasion de se rencontrer et de se reconnaître dans le quartier. Parce qu’on se le disent les relations sociales sont nourricières pour l’âme.

Un grand merci aux partenaires et aux bénévoles qui ont participé au succès de cet  événement et un merci chaleureux à vous humains du quartier!

 

Il y a d’autres photos de l’événement sur la page Facebook de Notre Quartier Nourricier. Cliquez ici. 

Balade nourricière avec les Cueillettes Urbaines

Mercredi 21 août de 17h30 à 19h30,
Rendez-vous au coin Parthenais et Sainte-Catherine E.

Le collectif de Notre Quartier Nourricier unis ses forces avec les Cueillettes Urbaines pour vous offrir une nouvelle balade nourricière. Cette édition 2019, Arthuro nous fera découvrir le jardin collectif Végétalia porté par le Carrefour alimentaire Centre-Sud. Ensuite, Virginie et Thibault, résidents du quartier, nous invitent à explorer leur jardin privé et finalement nous terminerons notre exploration à la serre Émily-de Witt où une culture estivale est en pleine effervescence.

Réservation et renseignements
SEM / éco-quartier de Sainte-Marie
info@sem-montreal.org
514-523-9220
Cliquez ici pour voir l’événement Facebook  

Les Cueillettes urbaines, c’est quoi ? 

Cueillette urbaines
Crédit photo: Adrian Morillo

Les Cueillettes urbaines, c’est un projet rassembleur qui vise à favoriser le partage et l’échange entre les jardiniers amateurs montréalais.

Cueillettes Urbaines
Crédit photo: Adrian Morillo

Grâce à des affiches identifiant les initiatives individuelles et des visites où les plus fervents jardiniers acceptent d’ouvrir les portes de leur jardin pour transmettre leur savoir-faire et partager d’éventuelles récoltes, ce projet se veut une source d’inspiration pour voir les initiatives en agriculture urbaine se multiplier sur le territoire de Montréal.

Suivez les sur Facebook en cliquant ici.

Inauguration du jardin Végétalia

Jardin collectif

Mercredi 17 juillet 2019, inauguration du nouveau jardin collectif du Carrefour Alimentaire Centre-Sud. Venez célébrer le nouveau jardin collectif du quartier ! Vous pourrez prendre part à une discussion sur les différents moyens de se réapproprier les friches urbaines et autres espaces vacants en tant que citoyens. Entre occupation temporaire et verdissement urbain, les actions possibles sont nombreuses !

 Venez partager votre opinion et rencontrer des acteurs du milieu dont Pierre Dénommé de Sentier Urbain, Jean-Philippe Vermette de Laboratoire sur l’agriculture urbaine ainsi que Marie-Christine Dubuc de la La Pépinière I Espaces Collectifs. Le mot d’ouverture sera donné par Sophie Mauzerolle, conseillère de ville du district de Sainte-Marie et le tout sera animé par Arturo Neira du Carrefour alimentaire Centre-Sud.

18h30 à 19h00: Bouchés et breuvages seront servis
19h00 à 20h30: Panel de discussion
21h00 à 22h30: Profitez de l’installation pour admirer les feux d’artifices avec nous!

Rendez-vous au jardin, situé au coin des rues Parthenais et Sainte-Catherine ! Bienvenu à tout.e.s 🙂  Cliquez ici pour voir l’événement Facebook.

Lancement de la programmation des ateliers gratuits à la Pergola de la Serre

Ateliers à la pergola

La programmation d’ateliers est enfin prête : tous les mardis de l’été de 17h à 19h venez à la pergola de la serre! Les ateliers sont offerts par la SEM /  Éco-quartier de Sainte-Marie, le Carrefour alimentaire Centre-Sud, Sentier urbain et des citoyens et citoyennes passionné.e.s du Centre-Sud.

Ne manquez pas le premier atelier de la saison le 4 juin où vous apprendrez pourquoi et comment faire vos propres pousses et germinations.  Ensuite, le 11 juin une des gagnantes de Soupe Locale vous propose son atelier ludique ‘’Jardine avec Anne-Évangéline à peu de frais et zéro déchet’’.

Pour voir la programmation complète visitez la page d’activités et événements de Notre Quartier Nourricier en cliquant ici.

Des cultures nourricières accessibles à tous

Mange trottoir

Saviez-vous qu’il y avait plusieurs initiatives nourricières accessibles à tous dans le quartier ?  Une variété de projets portés par l’arrondissement de Ville-Marie, le Carrefour alimentaire Centre-Sud, Sentier urbain, la SEM/ Éco-quartier de Sainte Marie et les citoyen.ne.s du quartier.

Les plus connus de la communauté Notre Quartier Nourricier sont probablement les ruelles vertes, le jardin de la Place Émilie Gamelin et les bacs partagés aux abords de la serre Emily-de-Witt.

Saviez-vous qu’il y a des vignes à raisin sur une clôture du Parc des Royaux et des Jardins communautaires Centre-Sud et Médéric-Martin? Il est possible de cueillir des noix de pin dans le pin de Corée au Jardin communautaire Centre-Sud. Ensuite, 20 % des bacs du Village au Pied-du-Courant sont comestibles.

De plus, roulement de tambours, il y a deux ajouts de taille dans le quartier!

  • C’est avec joie que nous avons appris la nouvelle que l’arrondissement va procéder à la réunification de la rue de Rouen au niveau du parc Médéric-Martin avec, notamment, des bacs à jardiner.  Vous êtes tous conviés à l’inauguration officielle qui se tiendra samedi 15 juin de 11h à 14h cliquez ici pour voir l’événement Facebook et  ici pour l’article complet.
  • Le Carrefour alimentaire Centre-Sud a un nouveau terrain de jeux pour cultiver plein de beaux légumes. Le terrain vacant situé à l’angle des rues Saine-Catherine et Parthenais sera aménagé de smart-pot et de bacs comestibles, pour vous renseigner ou pour vous impliquer, visiter la page de l’organisme en cliquant ici.

Pour découvrir les différents lieux d’agriculture visitez la page internet de Cultive ta ville : https://cultivetaville.com.

Voici la nouvelle équipe de production

Équipe production serre Notre Quartier Nourricier
De gauche à droite : Isabelle, chargée de projet affiliation sociale; Maxime, chargé de projet agriculture urbaine Notre Quartier Nourricier et Tobie, horticulteur affiliation sociale

Il est venu le temps de vous présenter la nouvelle équipe à la serre Émily-de-Witt, qui a à cœur les humains et les plantes. Tous les trois sont employés de Sentier urbain et travaillent déjà à la production dans la serre.

Maxime, chargé de projet agriculture urbaine Notre Quartier Nourricier

Il est le chef d’orchestre dans la serre, vous allez fort probablement le rencontrer cet été. Il est originaire de Trois-Rivières qu’il a dû quitter pour faire ses études en technologie de la production horticole et de l’environnement. Elles lui ont fait découvrir différentes régions agricoles du Québec en passant du Bas Saint-Laurent au nord de Montréal.

Serre et ses plantes potagères

Il s’intéresse à l’agriculture dans une optique de sécurité et d’autonomie alimentaire. Maxime souligne la chance qu’il a de travailler dans une serre au beau milieu de la ville, il trouve que c’est hors-norme et exceptionnel. Son calendrier est bien rempli pour les 3 prochains mois, semis de plantes potagères, partage de connaissances avec les apprentis horticulteurs, jardin sur le toit du chalet du parc Walter Stewart et ateliers.  « L’important c’est de rester dans le moment présent » dit-il le ton serein.

Tobie, horticulteur affiliation sociale
Tobie accompagne les apprentis jardiniers, il sera donc appelé à œuvrer dans la serre, sur le toit du chalet du parc Walter-Stewart et dans les autres jardins de Sentier urbain. Il a toujours été passionné d’horticulture, après un parcours professionnel atypique, il décide de suivre une formation au DEP afin de travailler dans sa passion.

apprenties à la serre avec TobieIl aime le défi de travailler dans une serre pour la première fois, de partager ses connaissances avec les apprentis horticulteurs, tout en respectant le calendrier de production. Il partage avec les apprentis l’excitation de voir les plantes pousser dans un environnement unique à Montréal.

Isabel, chargée de projet affiliation sociale
Ce qui l’interpelle le plus dans le projet est de constater les apprentissages concrets faits par les apprentis. « Tu peux aller chez toi et faire pousser tes légumes, ça a du sens. »  Puis avec le temps, c’est un sentiment d’appartenance à la serre et de fierté d’y travailler qui grandit comme les plantes.  Elle adore voir les plantes pousser, ça pousse vite, c’est vivant.

Elle s’intéresse particulièrement aux humains, elle est bachelière du programme en psychosociologie des relations humaines de l’Université du Québec à Rimouski. Par la suite elle a travaillé dans une ferme école à Trois-Pistoles où elle accompagne des personnes en insertion socio-professionnelle. Le poste de chargée de projet en affiliation sociale est la parfaite continuité de son parcours professionnelle puisqu’il est une combinaison de ses valeurs et avec son domaine d’étude.

Apprentis serre

Isabel et Tobie accompagnerons une cohorte de 5 apprenties qui feront le processus de 7 mois, en plus de tous les autres passeront cet été. L’année dernière, il y a eu une 30aine d’apprentis. Isabel entame sa deuxième année avec le projet et constate que « ça change littéralement des vies. »