La pandémie ne nous arrêtera pas, voici où nous en sommes.

Bonjour communauté de Notre Quartier Nourricier,

La pandémie nous fait vivre une grande période d’incertitude. Nous avons pris le temps de nous poser un peu dans cet instant présent afin de nous adapter à cette nouvelle réalité qui sévit dans le monde. Les partenaires de Notre Quartier Nourricier font preuve de résilience et se sont réorganisés avec le désir de vouloir minimiser les impacts sur les participant.e.s et le déroulement des activités. Également, les partenaires sont reconnaissants du soutien apporté par les bailleurs de fonds dans la poursuite de leurs activités. 

Plateau d'apprentis horticulteur
L’équipe de Sentier urbain à la serre en 2019.

C’est ainsi que nous avons dû mettre sur pause le projet des apprentis horticulteurs mené par  Sentier urbain ainsi que les rencontres CARAA du projet de Récoltes solidaires animé par le  Carrefour alimentaire Centre Sud. Les  pair.e.s aidant.e.s du projet Récolte solidaire participent à la distribution de paniers d’Info-Alimentaire et débuteront prochainement une chaîne d’appel de l’amitié pour briser l’isolement quelque instant.

Le projet Zéro Gaspillage a pu redémarrer ses activités grâce à la mobilisation de la communauté et du bureau de la députée de l’Assemblée nationale Manon Massé. Les cuisinier.ère.s ont réintégré les cuisines des Tours Frontenac et poursuivent la préparation des plats remis à Info-Alimentaire.

Équipe du bol du partage du Carrefour alimentaire Centre-sud
Équipe du bol du partage du Carrefour alimentaire Centre-sud

Le Marché solidaire Frontenac (MSF) aimerait commencer ses activités sous peu. Par contre, le Carrefour alimentaire Centre-Sud, organisme porteur du MSF, doit évaluer toutes les possibilités afin de faciliter la distanciation physique et les mesures de sécurité.

Place du marché, espace citoyen
La Place du Marché, espace citoyen.

Ensuite, vous remarquerez que le mobilier de la « Place du Marché, espace citoyen » est installé. Nous étions dans l’obligation de procéder ainsi pour des raisons de logistique. Il ne s’agit pas d’une invitation à l’utiliser, mais si c’est le cas, prière de respecter les codes de conduite en période de pandémie. Puisque l’arrondissement interdit tous les événements avant le 2 juillet, nous resterons tranquilles et évaluerons, ensuite, comment la vie reprendra son cours. D’ici là, est-ce que vous aimeriez participer ou contribuer aux événements diffusés par vidéoconférence ou téléconférence  ? Cliquez ici pour communiquer avec la chargée de mobilisation citoyenne.

Nous souhaitons que vous puissiez cultiver chez vous cet été! L’équipe de Sentier urbain œuvrant dans la serre Emily-de Witt s’est coordonnée pour produire de belles plantes potagères en toute sécurité. De plus, nous réfléchissons à différentes options pour rendre accessible à la communauté des plants potagers et des fines herbes hyper locales en toute sécurité.  

De plus, nous souhaitons coordonner des événements vidéoconférence ou téléconférence où vous pourrez bénéficier de services-conseils horticulture pour que vous vous sentiez en confiance de faire pousser de beaux plants potagers. Si vous avez des souhaits d’ateliers que nous pourrions vous présenter grâce à la technologie partagez-les-nous!

Il est important pour nous que vous puissiez cultiver cet été même si tout semble vouloir s’arrêter. Nous croyons au bienfait du contact avec la terre et au bien-être que procure le pouvoir d’action sur son alimentation. Finalement, nous souhaitons applaudir tous les acteurs et actrices du quartier qui se sont mobilisé.e.s pour mieux répondre aux besoins en alimentations dans le Centre-Sud en ces temps d’incertitudes.

Première production hivernale et des ateliers gratuits dans la serre Emily-de Witt

Bonjour communauté de Notre Quartier Nourricier,

Nous commençons l’année 2020 en force en vous proposant 4 ateliers dans la serre Emily-de Witt. Oui, oui, vous n’avez pas la berlue, ce moment est enfin arrivé!!

Nous avons la chance cette année d’avoir un magnifique trio dans la serre. Maxime chargé d’agriculture urbaine, Tobie horticulteur affiliation sociale et Vanessa super apprentie de Sentier urbain. Ils font pousser des belles verdures pour le projet de bar à salade du Carrefour alimentaire Centre-Sud et pour les membres du projet de Récoltes solidaires.

De plus, l’équipe vous offre une série de 4 ateliers gratuits tous les mardis de février entre 14h30 et 16h30. Pourquoi aussi tôt, demandez-vous? Parce que la serre n’a pas de lumières artificielles et nous voulons profiter de la lumière du jour.

Les places sont limitées et nous donnons la priorité aux résident.s du Centre-Sud. Réservez votre place avec Mathieu à info@sem-montreal.org ou à 514-523-9220. 

Les ateliers de février

4 février : Comment partir ses semis?

11 février : Cultures de fines herbes.

18 février : Atelier de boutures

25 février : Compagnonnage

Où : Serre Emily-de Witt, 2215 Dufresne

Quand : mardi de 14h30 à 16h30

Au plaisir de vous y voir!

Quelques beaux moments nourriciers de 2019! 

Pour cette fin d’année, on vous propose de découvrir quelques unes de nos actions les plus porteuses!  

Tout d’abord, nous souhaitons souligner toute la gratitude que nous avons de pouvoir grandir en santé grâce au support du Projet d’impact Collectif de Centre-aide, de l’arrondissement Ville-Marie, avec le savoir-faire et l’implication de nos partenaires ainsi  que vous magnifiques êtres humains. 

Ensuite, soulignons avec fierté l’action de « Je mange donc je vote » portée par le Comité d’action et réflexion pour l’autonomie alimentaire (CARAA). Les citoyen.ne.s accompagnés de pair.e.s aidant.e.s du programme de Récoltes solidaire ont choisi de mettre de l’avant le droit à l’alimentation lors des élections fédérales.

Grâce à eux.elles et à l’accompagnement de Sylvie au Carrefour alimentaire Centre-Sud, les 4 candidat.e.s aux élections fédérales sont venu.e.s discuter avec les résident.e.s de ce que leurs partis pouvaient faire pour l’accès à une saine alimentation dans le Centre-Sud et au Canada.

La serre Emily-de Witt a accueilli un nouveau chargé de production en agriculture urbaine, Maxime Comeau qui a travaillé avec les bons soins d’apprenties horticultrices. Cette année, c’est une cohorte exclusivement féminin qui ont bénéficié d’une première expérience de travail en horticulture dans un cadre souple, inclusif et innovant. En plus de la production de semis et de fines herbes cette année, Maxime a opté pour une production tropicale avec des  tomates, des concombres, des aubergines, des melons, des ocras, des poivrons et des épinards de malabar qui poussaient en hauteur dans la serre surchauffée par les rayons du soleil d’été. 

Il faut aussi souligner le travail des deux chef.fe.s de cuisine de Zéro Gaspillage Gordana Zafirovic et Oscar Briceno. Ils transforment assidûment les invendus d’épicerie du quartier et de Moisson Montréal afin de réduire le gaspillage alimentaire. Grâce à leur travail, avec plus de 6 000 portions produites cette année, c’est beaucoup de nourriture qui n’est pas allée dans les poubelles!

Nous aimerions faire ici un petit clin d’œil à la victoire du collectif de Partage & Solidarité, Page d’information, Atlantide des Rochers, et tous celles et ceux qui ont contribué à ce que Montréal coordonne une consultation publique sur le gaspillage alimentaire à Montréal. Bravo pour vos efforts !! 


Revenons à nos moutons. Cet été nous avons commencé à offrir de l’accompagnement horticole aux organismes du quartier. Le CRIC en a profité ainsi que la ruelle verte Dufault dans le Centre-Sud. Pleins de belles initiatives nourricières qui émergent doucement. Si en 2020, vous souhaitez créer un espace de culture accessible à toutes et tous, contactez-nous!

Nous avons aussi coordonné une belle balade avec les Cueillettes urbaines où différents espaces d’agriculture urbaine étaient visités. Merci au carrefour alimentaire qui nous a dévoilé les secrets de son immense jardin Végétalia ainsi qu’à Virginie et Thibault deux résident.e.s qui nous ont ouvert les portes de leur jardin. 

Finalement, le plus gros événement était sans contredit le fameux Banquet de Votre Quartier Nourricier en fête! Un parcours immersif dans le système alimentaire a été réalisé grâce à la collaboration des partenaires de NQN et d’autres organismes du quartier qui ont à cœur l’alimentation. Encore merci au Café coop Touski, la Relance jeunes et familles, d’Atlantide Desroche et de Fait maison 100 façons

Cette magnifique année, nous permet de réaliser que l’implication des résident.e.s s’accroît ainsi qu’une vision partagée d’un Centre-Sud nourricier pour tous et toutes. 

En 2020 restez à l’affût de nos nouvelles, car nous vous communiquerons le programme des ateliers éducatifs cet hiver dans la serre! Joyeuses fêtes et à très bientôt!  

Vision 2023 de Notre Quartier Nourricier

Le 21 octobre dernier, la grande famille de Notre Quartier Nourricier (NQN) s’est réunie lors d’une rencontre d’orientation stratégique! L’objectif était de regarder ensemble les différents projets collectifs au sein de NQN et de visualiser comment nous aimerions développer la collectivité de NQN d’ici trois ans.

NQN c’est un réseau alimentaire, porté par 12 partenaires, qui développe des actions collectives en alimentation dans le quartier Centre-Sud. Peu d’occasions sont présentes pour que tous se rencontrer et prennent le temps de se positionner pour l’avenir du NQN.

Cette rencontre conviviale a ainsi été l’occasion de discuter des différents enjeux qui habite chacune des actions collectives et d’établir les actions à développer dans les prochaines années. Plusieurs souhaits ont été nommés dont notamment avoir une cuisine industrielle afin de faciliter la transformation d’invendus pour le projet Zéro Gaspillage. Plus largement, NQN désire faire rayonner la vision du collectif et que la sécurité alimentaire soit un enjeu porté par toute une communauté tout comme au niveau du privé et au commercial

Pour que cet enjeu soit porté par la collectivité du Centre-Sud, nous devons continuer à renforcer les collaborations entre les différents organismes au sein de NQN ainsi que le sentiment d’appartenance!

Riche d’échanges et d’idées, cette journée annonce de belles années pour Notre Quartier Nourricier sous le signe du renforcement d’un système alimentaire solidaire et durable pour l’ensemble des résident.e.s du Centre-Sud!

Voici une partie de la grande famille de NQN

Bas de gauche à droite. 

Claude Roberge paire aidant volet référencement dans le programme Récoltes solidaires et membre du Comité d’action et réflexion pour l’autonomie alimentaire (CARAA) porté par le Carrefour alimentaire Centre-Sud; 

Lucille Pion coordonnatrice à Information alimentaire, en plus de diriger la banque alimentaire du Centre-Sud elle siège à la table de concertation pour la sécurité alimentaire (Table CIGAL) et collabore au projet de Zéro Gaspillage.  

Charleen Kotiuga, coordonnatrice agriculture urbaine de Sentier urbain, elle collabore à la planification de production à la serre Emily-De Witt avec Maxime.

Léonie Rouette Tétreault coordonnatrice agriculture urbaine au Carrefour alimentaire Centre-Sud et responsable de la commercialisation- NQN

Danièla Curzi coordonnatrice éducation culinaire au Carrefour alimentaire Centre-Sud  et coordonnatrice du Projet Zéro Gaspillage 

Roxanne l’Écuyer directrice à la Société écocitoyenne de Montréal (SEM) / éco-quartier de Sainte-Marie

Luz Estella Gracia  paire aidante volet référencement dans le programme Récoltes solidaires.

Centre de Gauche à droite

Marlies Trujillo Torres chargée de concertation à la Corporation de développement communautaire (CDC) Centre-Sud elle coordonne l’action collective NQN avec son collègue Maxime Vézina qui ne pouvait être là puisqu’il vient d’être papa 🙂 ;

François Bergerons directeur de la CDC Centre-Sud;

Amelie Fraser P. chargée de mobilisation pour NQN à la SEM responsable entre autres de la coordinations des ateliers gratuits à la pergola de la serre et de l’animation du comité citoyen de la Place du Marché

Sylvie Chamberland coordonnatrice en engagement et mobilisation accompagne le programme Récoltes solidaires, au Carrefour alimentaire Centre-Sud.

Haut de gauche à droite 

James Oger chargé de verdissement à la SEM/ éco-quartier de Sainte-Marie collabore entre autres aux projets de verdissement nourricier avec Maxime chargé de production en serre.; Pierre Dénommée directeur à Sentier urbain;

Martin Crépeau conseiller en développement communautaire Division des sports, des loisirs et du développement social Arrondissement de Ville-Marie;

Élise Solomon organisatrice communautaire, Coordination territoriale, Santé publique et développement des communautés locales, CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, elle est présente en soutien à la Table CIGAL; 

Oscar Briceno chef cuisinier du projet Zéro Gaspillage; 

Gordana Zafirovic chef cuisinier  du projet Zéro Gaspillage; 

Maxime Comeau chargé de projet agriculture urbaine chez Sentier urbain, il coordonne la production en serre avec le Carrefour alimentaire et le plateau d’apprentis, de plus il a animé quelques ateliers éducatif à la pergola de la serre;

Isabel Doré-Millet intervenante affiliation sociale, elle accompagne le plateau d’apprentis de Sentier urbain.

Bénévole recherché, bar à salade JBM

Nouveau projet du Carrefour alimentaire Centre-Sud en collaboration avec la serre de Notre Quartier Nourricier: l’école JBM aura maintenant un programme de bar à salade pour les enfants qui dînent à l’école. Les élèves auront la chance de découvrir les étapes du système alimentaire, de la production à la dégustation! Ils participeront à produire, cueillir, transformer et servir les légumes dans le bar à salade. Quelle belle façon de manger sainement de bons légumes frais!

Tu as envie de t’impliquer, nous avons besoin de bénévoles!
Appelle Sylvie au 514-525-6611 

Projet Vert Harmonie

Le projet Vert l’Harmonie se situe dans un HLM la Pépinière où plus de 600 personnes se côtoient. Vert l’Harmonie est un projet porté par des humains qui ont le cœur sur la main, c’est aussi de la persévérance, c’est croire à un projet novateur qui change les mœurs, et c’est enfin œuvrer pour le bien-être des autres. 

Le projet est implanté dans un milieu défavorisé. Il n’y a même pas 5 ans, le HLM rencontrait beaucoup de problèmes de vivre ensemble exacerbés par la violence, des problèmes de propreté, de la consommation de substances, etc. Les habitants du HLM La Pépinière, issus de près de 80 nationalités différentes, désiraient un lieu rassembleur où il fait bon se rencontrer dans la confiance.

Aujourd’hui, c’est mission accomplie!

 

Les voisins viennent manger leur lunch dans le petit oasis où une serre a été construite, les enfants arrosent les bacs, une cuisine collective s’est créée pour transformer ce qui est produit, les enfants qui vont à l’aide au devoir sont responsables de démarrer les semis au printemps.

Maintenant, il y a un vivre ensemble qui est propre, qui est vert et qui rassemble le voisinage et qui en inspirent d’autre à être généreux, comme la fleuriste qui donnent les assemblages de fleurs ou cet entrepreneur qui offre le service de livraison de Moisson Montréal.

Vert l’Harmonie à souffler un vent de fierté dans le HLM ce qui a facilité la création de liens entre les résidents du HLM et la communauté dans Mercier-Ouest. 

Maintenant, l’équipe de Vert l’Harmonie doit entretenir ce vent de fierté grâce à la collaboration des résidents du HLM La Pépinière.

Une première politique alimentaire

Annonce politique alimentaire pour le canada
17 juin l’équipe d’Agriculture et Agroalimentaire Canada ont choisi la serre Emily-de Witt afin de présenter la toute première politique alimentaire du Canada. Selon eux, la serre est un projet d’Agriculture qui représente bien le lien entre la production agricole canadienne et les consommateurs.

L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, indique que la politique vise à renforcer les rouages du système alimentaire notamment sur les aspects de production, de transformation, mais également concernant l’accès à des aliments sains.

La Politique alimentaire pour le Canada prévoit des investissements dans quatre domaines à court terme :

  • aider les collectivités canadiennes à se procurer des aliments sains;

  • faire des aliments canadiens le premier choix au pays et à l’étranger;

  • soutenir la sécurité alimentaire dans les collectivités autochtones et du Nord;

  • réduire le gaspillage alimentaire.

Cliquez ici, pour lire l’article complet du gouvernement du Canada,